Tatouage des sourcils : les points à connaître avant de se lancer

Lequel d’entre nous n’a jamais rêvé de rester allongé au lit toute la journée ou sur la plage, avec des sourcils nets, des coins de bouche élancés et des couleurs délicates ? C’est la promesse alléchante du maquillage permanent, rien de plus qu’un tatouage, réalisé en insérant de fines aiguilles contenant des pigments colorés sous la surface de la peau.

Qu’est-ce qu’un tatouage des sourcils ?

Une ligne de sourcils parfaite pendant des mois est l’espoir du tatouage ​​des sourcils, également appelés maquillage semi-permanent, dermopigmentation ou micropigmentation.

Le procédé utilise un stylo électrique ou un stylo manuel pour le micro-ombrage afin de dessiner de petits points sur les sourcils avec de l’encre semi-permanente. La technologie « microblade » a été largement utilisée, et il existe une autre méthode moins douloureuse et plus naturelle pour combler les sourcils appelés « micro-shading ». Ce procédé convient aux peaux sensibles ou grasses et comprend des points de perçage sur le tatouage pour créer un effet progressif sur les sourcils.

Contrairement au microblanding, la micro-ombre ne perce pas les traits du tatouage le long de la ligne des sourcils, mais dessine un petit dégradé de points pour « ombrer » la zone clairsemée : en raison de l’utilisation d’aiguilles fines, la couleur de la micro-ombre rend les sourcils légèrement pigmentés

Quels sont les avantages des tatouages des sourcils ?

La technologie micro-ombre peut mieux supporter les peaux sensibles, et sa technologie dot est beaucoup moins douloureuse que la microlame. En revanche, le micro-shading est particulièrement efficace pour les peaux grasses, et les peaux grasses ne conviennent généralement pas aux tatouages ​​semi-permanents. Plus important encore, à long terme, les résultats du micro-ombrage sont plus durables. En plus d’un entretien régulier et d’un bon entretien, l’effet dure de 1 à 1,5 an. Habituellement, des retouches sont nécessaires tous les 8 à 12 mois, surtout si votre peau est grasse, car le tatouage des sourcils peut s’estomper plus rapidement.

Quels sont les risques du maquillage permanent ?

Si le processus de retouche permanente est effectué correctement, le risque est très faible et la possibilité d’erreur l’est tout autant. Cependant, un traitement par des professionnels compétents est essentiel. Tout d’abord, parce que des règles d’hygiène très strictes doivent être respectées pour éviter le moindre risque d’infection. Ensuite, parce que les personnes qui vous composent doivent comprendre comment comprendre vos attentes et vous garantir le résultat souhaité, c’est crucial : si le résultat ne vous convient pas, vous devrez attendre des années pour vous en débarrasser.

Il y a peu de contre-indications au maquillage permanent. En effet, même les peaux sensibles ou allergiques peuvent en bénéficier, car ces pigments sont totalement naturels et doivent respecter une réglementation stricte. Cependant, vous devez faire attention à certaines circonstances particulières, comme si vous êtes hémophile ou si vous prenez des anticoagulants (comme des tatouages). Si vous avez des maladies cutanées actives, il n’est pas recommandé d’essayer.

La greffe de cheveux : pour tout le monde ou juste pour les chauves ?
Injections aux lèvres : quelle est la procédure pour grossir ses lèvres ?